L'avenir du français en éducation | ACUFC
 

L’avenir du français en éducation

Le logo de L’avenir du français en éducation s’inspire de l’iconique bouton d’avance rapide transformé pour imager le moment de grande accélération d’un avion au décollage. Une grande accélération vers un avenir assuré du français en éducation. La représentation de l’avion peut également rappeler les avions en papier lancés en salle de classe.

La combinaison de deux couleurs représente la complémentarité du français langue première (en vert) et du français langue seconde (en bleu) qui avancent ensemble dans la même direction.

Objectif 2036 : l’enseignement du français et en français, une pièce maîtresse de la dualité linguistique au Canada

L’avenir du français en éducation est au cœur de la réalisation des objectifs démographiques 2036 du gouvernement du Canada. Le très ambitieux projet de société de faire passer le taux national de bilinguisme de 17.9% à 20% d’ici 2036 implique un taux de croissance de 2 % par année pour la francophonie canadienne et de 3% par année pour la population anglophone bilingue.

Conscients que l’atteinte de ces cibles ne sera possible que si la capacité du système d’enseignement du/en français progresse en parallèle, l’ACUFC et ses membres travailleront de concert pour accélérer les réponses aux enjeux à court, moyen et long terme, et améliorer l’efficience de l’effort de chacun.

C’est dans cette perspective que s’inscrit le déploiement de notre grande initiative intitulée Objectif 2036 : l’enseignement du français et en français, une pièce maîtresse de la dualité linguistique au Canada.

Un projet de collaboration 

triangle_blue
icon_handshake

10

entités

triangle_green-e1615301551270
icone liste + roue (1)

3

axes d’activités

triangle_yellow
icon_meeting

7

champs d’action

triangle_lighterblue
icone idée (2)

6

états des lieux pancanadiens et partage de bonnes pratiques

triangle_lightgreen
icon_graph

24

projets pilotes

triangle_lightblue
icone webinaire

27

webinaires et visioconférences

Articulé autour de la collaboration, ce projet structurant de portée pancanadienne de deux ans (2020-2022) permettra d’identifier les enjeux et les défis associés au recrutement et à la rétention des enseignants du/en français à l’extérieur du Québec ainsi que de proposer des stratégies et des pistes de solutions selon trois axes d’activités :

  • L’attraction et la sélection des candidats,
  • La formation initiale en enseignement du/en français,
  • Le perfectionnement professionnel.

 

En portant une attention particulière aux clientèles suivantes :

  • Les jeunes du secondaire qui s’inscrivent à un programme de formation initiale en enseignement,
  • Les jeunes universitaires post-baccalauréat qui poursuivent leurs études universitaires et les diplômés d’un programme collégial,
  • Les adultes qui désirent réorienter leur carrière,
  • Les candidats formés à l’étranger.
Entités participant au projet Objectif 2036
Alberta Colombie-
Britannique
Manitoba Nouveau-Brunswick Terre-Neuve-et-Labrador Nouvelle-Écosse Ontario Île-du-Prince-Édouard Québec Saskatchewan Territoires du Nord-Ouest Nunavut Yukon

Université de l’Ontario Français

Ontario

uontario.ca/

Bureau des Affaires francophones et francophiles (BAFF), Simon Fraser University

Colombie-Britannique

www.sfu.ca/baff-offa

Université Sainte-Anne

Nouvelle-Écosse

www.usainteanne.ca

Université Laurentienne

Ontario

laurentienne.ca/

Université de Saint-Boniface

Manitoba

ustboniface.ca

Université de Moncton

Nouveau-Brunswick

www.umoncton.ca

La Cité universitaire francophone, Université de Regina

Saskatchewan

lacite.uregina.ca

Campus Saint-Jean, Université de l’Alberta

Alberta

csj.ualberta.ca

Campus Glendon, Université York

Ontario

www.glendon.yorku.ca/futurestudents/fr

Université d’Ottawa

Ontario

uottawa.ca/fr

Les résultats attendus

Ce projet va contribuer au recrutement et à la rétention des meilleurs candidats au Canada et à l’étranger pour l’enseignement du/en français langue première et français langue seconde. Il permettra le développement d’une vision stratégique pour atteindre les objectifs démographiques 2036 du Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023.