Communiqués de presse

De nouvelles bourses disponibles pour étudier en français langue seconde au postsecondaire

28 avril 2020

Ottawa, 28 avril 2020 — Le nouveau programme de bourses d’études postsecondaires en français langue seconde (FLS) vise à encourager un plus grand nombre de jeunes Canadiennes et Canadiens anglophones à devenir bilingues tout en étudiant dans un domaine qui les intéresse. Administré par l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC), le programme décernera 850 bourses non renouvelables de 3 000 $ chacune, annuellement — soit de 2020 à 2023. Il est financé par le ministère du Patrimoine canadien.

Avec pour slogan « Être bilingue : c’est enrichissant! », le programme souligne les nombreux avantages d’entreprendre ses études postsecondaires en français.

« Étudier en français au-delà du secondaire contribue à un bilinguisme durable avantageux pour notre pays », explique Lynn Brouillette, présidente-directrice générale de l’ACUFC. « Souvent les personnes ayant étudié le français langue seconde à l’école secondaire ou au postsecondaire valorisent leur connaissance de la langue française et de la culture francophone. Grâce aux bourses d’études FLS, ils auront l’occasion d’approfondir leurs compétences linguistiques au sein d’établissements postsecondaires offrant des programmes d’études en français, tout en découvrant la richesse culturelle de la francophonie ».
Selon une étude effectuée par le Conference Board du Canada pour le compte de l’ACUFC, le bilinguisme est également enrichissant sur le plan économique puisqu’il mène à de meilleures possibilités d’emploi et à des salaires avantageux.
Pour obtenir une bourse d’études postsecondaires FLS, les étudiantes et étudiants doivent répondre à certains critères d’admissibilité :

  •  être citoyen canadien ou résident permanent d’au moins 17 ans au premier jour de cours
  • avoir l’anglais comme première langue officielle
  • être diplômé d’une école secondaire de langue anglaise
  • présenter un relevé de notes attestant avoir suivi des cours de français au niveau secondaire, collégial ou universitaire au Canada pendant un minimum de deux ans
  • être inscrit à temps plein en première année dans un programme d’études au niveau collégial ou au premier cycle universitaire, et suivre au moins 50 % des cours et activités connexes en français

Une attention particulière sera accordée aux étudiantes et étudiants en difficulté financière et ceux provenant de groupes sous-représentés.

Pour faire demande, il faut s’adresser à l’un des établissements postsecondaires participants. La liste des collèges et universités participant au programme est disponible au ACUFC.ca/Boursesfls.

À propos de l’ACUFC
L’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) regroupe 21 collèges et universités de la francophonie canadienne. Notre vision : accroître l’accès à l’enseignement postsecondaire en français pour établir un réel continuum de l’éducation en français, de la petite enfance au postsecondaire.

Sous notre égide se trouvent le Consortium national de formation en santé (CNFS) et le Réseau national de formation en justice (RNFJ). Les trois accomplissent des missions compatibles, essentielles, axées sur la recherche. Ensemble, nous contribuons à la vitalité et à la pérennité de la francophonie canadienne en éducation, en santé, en justice, partout au Canada. ACUFC.ca

-30-

Renseignements :
Carole Breton, directrice des communications
Association des collèges et universités de la francophonie canadienne
Téléphone : 613-244-7837, poste 105 │Sans frais : 1 866 551-2637
Cellulaire : 613-222-6076
cbreton@acufc.ca

Retour aux communiqués